L'année 2018

marque le bicentenaire de l’envoi et de l’arrivée en Amérique du Nord de Sainte Philippine Duchesne, première missionnaire, en des temps où ce pays était encore largement une terre vierge.

À une époque de transition aussi mouvementée et inédite que la nôtre, le tempérament, l’audace, et la vie de cette religieuse du Sacré-Cœur de Jésus peuvent nous inspirer aujourd’hui encore.

Une année sur les pas de Philippine Duchesne

Retour sur les propositions

15-28 juillet 2018
Magis été 2018

« Avec Sainte Philippine, traversons les frontières ».  Adressée aux jeunes de 18-35 ans, la proposition MAGIS été 2018 s’est tenue du 15 au 28 juillet dans le sud-est de la France.

Au programme il y avait :

  • Une semaine d’expériment pour « dépasser ses frontières » et vivre une expérience qui transforme. Avec au choix : un temps auprès de jeunes porteurs d’un handicap ou en difficulté sociale, théâtre,  musique, ou encore expérience du silence et de la prière durant une retraite
  • Une semaine de pèlerinage international dans le Vercors
  • Une journée et une célébration festive à Grenoble sur les pas de Philippine.

Une équipe composée de religieuses du Sacré-Coeur, de jésuites, de religieuses de spiritualité ignatienne et de laïcs portait ce projet du réseau MAGIS. L’internationalité était prégnante avec la présence de jeunes et d’accompagnateurs venus d’Espagne, de Hongrie, de Pologne, d’Amérique, de Belgique et de France. Ceci a permis de belles collaborations et rencontres, avec le défi de parler anglais ou français !

En savoir plus
1-6 juillet 2018 8-14 septembre 2018
Une route Philippine Duchesne

La route ‘Philippine Duchesne’ avait pour objectif de permettre à des laïcs et des religieuses du Sacré-Coeur de découvrir Sainte Philippine Duchesne à travers la visite de sa région natale- Grenoble- et la perception du contexte historique dans lequel elle a vécu. préparée et guidée par Sr Françoise Rollon du 1er au 6 juillet 2018, cette route a rassemblé neuf laïcs et quinze religieuses de plusieurs générations et venant d’Afrique, Philippines, Europe.

En savoir plus
17 novembre 2018
Pélerinage à Grenoble et Célébration finale du bicentenaire

Des laïcs en lien avec les religieuses du Sacré-Cœur, amis, associés, membres des communautés éducatives des établissements scolaires, ancien(ne)s élèves, salarié(e)s de la province, ancien(ne)s volontaires, se sont retrouvés les 17 et 18 novembre à Grenoble pour découvrir la vie de Sainte Philippine Duchesne, première religieuse du Sacré-Cœur missionnaire, en déambulant dans les rues de Grenoble et au musée Dauphinois (la visitation : Sainte Marie d’en Haut)

Les religieuses du Sacré-Coeur de la province Belgique-France- Nederland (BFN) sont engagées dans une démarche d’alliance et d’échanges avec des personnes laïques pour vivre ensemble le charisme de Sainte Madeleine-Sophie Barat, tel qu’il est vécupar les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus : « Découvrir et manifester l’amour du Coeurdu Christ ».

Chaque année, ces laïcs se rassemblent en un lieuen lien avec la congrégation.
Cette année, cette rencontre a eu lieu à Grenoble avec, entre autres, un pèlerinage sur les pas de Sainte Philippine et une messe de clôture célébrée par Mgr Guy de Kerimel (évêque du diocèse de Grenoble-Vienne) à la cathédrale Notre-Dame.

Ainsi la famille du Sacré-Coeur s’est-elle retrouvée dans la joie de découvrir de nouveaux visages : des laïcs associés à une même mission sous des formes très variées ont rencontré d’anciens élèves, des amis, et des membres de l’association Duchesne- Perier (la famille de Philippine Duchesne).

 

Samedi 17 novembre 2018 : 

- 13h-17h30 : pèlerinage sur les lieux qui ont marqué la vie de sainte Philippine
- 18h : messe présidée par Mgr de Kerimel en la cathédrale Notre Dame de Grenoble
- 19h30 : dîner dans une brasserie à Grenoble
- Hébergement au centre spirituel St Hugues à Biviers

Dimanche 18 novembre :

- 9h30-12h : prière suivie d’un temps de témoignage/partage
- 12h30 : déjeuner à St Hugues

 

Contact : Annick, laïque associée. Tél 06.24.53.14.81
famille.sacrecoeur@gmail.com

 

samedi 15 septembre 2018
Journée mondiale du Service

La Journée mondiale du Service a eu  lieu le samedi 15 septembre 2018, et marquait l’anniversaire du jour où Philippine a ouvert la première école du Sacré Coeur au Nouveau Monde, l’Académie du Sacré-Coeur à Saint Charles, Missouri (l’école a ouvert le 14 septembre 2018)

Ce jour-là, toute la famille des religieuses du Sacré-Coeur : amis, associés, élèves… était  invitée à se poser cette question : « Si Philippine était encore parmi nous aujourd’hui, par quoi serait-elle attirée, où se trouverait-elle, où désirerait-elle servir? »

A Lyon, une rencontre a été organisée entre résidents de la maison de retraite, des membres du personnels,  et des familles, des sœurs, des jeunes ayant participé au pèlerinage ‘Magis été 2018’.  Un temps pour échanger entre générations dans une ambiance festive et savoureuse, grâce entre autre aux gâteaux confectionnés par les uns et les autres et à une animation musicale.

Ce  fut aussi une opportunité pour découvrir un peu Sainte Philippine Duchesne, grâce à une présentation de quelques traits marquants de sa vie, et au témoignage des participants du pèlerinage.

 

En savoir plus

Qui est Philippine Duchesne ?

Qui est Philippine Duchesne ?

Née en 1769, Philippine entend très jeune un appel aux missions lointaines. En 1789, elle entre dans l’ordre de la Visitation, mais sa communauté grenobloise est dispersée par la Révolution française.

Devenue religieuse du Sacré-Cœur, Philippine reçoit dans la prière un appel pressant à la mission. Ce n’est qu’en 1818 qu’elle rejoint l’évêque de Louisiane à la Nouvelle-Orléans, avec cinq compagnes.

Là, la petite communauté connait le froid, la faim, la violence du climat, la dureté du travail et les épidémies. Mais elle multiplie les fondations de couvents, établissements scolaires et orphelinats.

D’un dévouement peu commun, Philippine s’adjuge les travaux les plus durs au jardin et à la maison. Très austère, elle se prive de tout.

En 1841, elle réalise son rêve : partir vivre au milieu des Indiens Potowatomi, qui la surnomment « la femme qui prie toujours. »

Elle y reste un an avant de retourner à St. Charles, où elle meurt le 18 novembre 1852. Elle est canonisée en 1988.

Qui est Philippine Duchesne ?

Prière du bicentenaire

Esprit du Dieu vivant,
Ton souffle planait d’abord au-dessus des eaux de la création,
puis un jour tu as insufflé une passion dans le cœur de Philippine Duchesne.
Tu l’as encouragée à traverser les eaux vers le Nouveau Monde, pour apporter le message de ta compassion et de ton amour à des terres et à des peuples qui étaient déjà chers à ton cœur.

Ne connaissant pas le langage de ces terres, elle parla le langage du cœur – celui de l’amour et de la prière, de l’attention et de l’ouverture d’esprit, de la résolution inébranlable et de la foi vivace.
La famille du Sacré-Cœur, à travers le monde, représente la récolte des graines qu’elle a semées.
Bénis, aujourd’hui, notre monde toujours plus nouveau, avec l’esprit courageux et généreux de Philippine.
Comble-nous de son désir de traverser les frontières, surtout celles qui sont les plus éloignées de ce soupçon d’espoir.
Renouvelle l’esprit missionnaire de l’Église tout entière et donne-nous l’ardeur de Philippine pour répandre ta compassion et ton amour aux confins de la Terre.
Nous demandons tout cela en ton nom, Dieu Trinitaire, dont l’amour ne connaît ni frontières ni limites, et qui nous envoie au cœur du monde pour exprimer cet amour aujourd’hui et pour toujours.

Amen.



Lire la suite

Autres liens et contacts

Réseau Magis Bicentennial RSCJ Society of the Sacred Heart